05 mars 2010

Echouer… Tel est mon but ultime !

Aujourd’hui, une accumulation de “petits trucs” a manqué de me sauter à la figure…
… Du coup, je m’interroge sur cette manie : Pourquoi se mettre tout le temps dans un état d’échec ?

_fraction_of_time__by_XReichiX

  • Je repousse l’heure du départ au maximum quitte à courir pour ne pas louper mon moyen de locomotion.
  • Bien souvent j’arrive à l’heure pile poil ou 5 min en retard (et je deviens cardiaque au moindre retard indépendant de ma bonne volonté et non prévu au programme).
  • Je ne travaille que dans l’urgence… Sinon j’ai énormément de mal à me concentrer.
  • Et lorsque je sens que je me fais dépasser par les évènements les idées noires m’envahissent

Alors, d’où cela viendrait-il cette peur de l’échec, et cette envie pourtant de sauter à pieds joints dedans ?

  • Il paraîtrait que c’est une manière de se mettre inconsciemment en danger (un peu comme les jaloux maladifs qui entretiennent leur pathologie).
  • De se rassurer, parce qu’à chaque fois on y arrive, finalement. On a réussi à le maîtriser ce fâcheux destin.
  • De relâcher la pression qui est sur nos épaules : après tout, nous ne sommes que des humains, où est le mal d’échouer ?

Le problème : Un peu comme un junkie… A chaque fois la dose augmente…
Plus de stress, les situations de plus en plus catastrophiques, à la manière d’un cercle vicieux… Dont on sort vainqueur… Mais un peu plus, en lambeaux, comme un héros des temps anciens…

Comment s’en sortir ? Trouver la faille originelle, et mettre le doigt dessus.
Pourquoi j’échoue ? Pour donner tort à qui ? Qui me dit que je réussis tout et que je n’ai aucun souci à me faire ? Ou m’a dit que je n’étais bonne à rien ?
Ensuite, essayer de réduire minute par minute la dose de stress
… Difficile, car on en devient vite accro…
Pour enfin, se laisser des moments de vide sans rien faire…
… Car au fond, c’est cela que l’on fuit… Se retrouver seul face à ses idées…

Posté par Aenya à 20:57 - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Echouer… Tel est mon but ultime !

    je connais ça aussis

    Posté par Elise de Prada, 05 mars 2010 à 21:35 | | Répondre
  • Euh moi, je fais le contraire, toujours être en super avance, ça devient ridicule...
    Par contre, travailler dans l'urgence, ça je connais...

    Bisous

    Posté par Papotinette, 06 mars 2010 à 01:46 | | Répondre
  • il y a des gens.....

    qui fournissent du travail...des efforts...que sous la pression....d'autres se prennent longtemps à l'avance...(mon cas)...

    ly xxxx

    Posté par lady, 06 mars 2010 à 03:59 | | Répondre
  • Je suis une Bipolaire de surcroit « Agoraphobique » depuis mon enfance mais la maladie citée en premier ne fut découverte qu’en 2006.

    En lisant tes propos, je me retrouve totalement, moi, l’éternelle angoissée. N’ayez plus peur (facile à dire quand on ne connait pas ce qu’est une angoisse puissante)

    Indignons-nous, osons, rêvons...Le sens de notre vie ne dépend que de nous. Envie de changer ? Oui, mais quand ? Dans 1 mois, 1 an, 10 ans ? Allons voir plutôt, un professionnel de l'âme avant qu'il ne soi trop tard. Enfin, ce n'est que mon humble avis.

    Amitiés. Affectueusement, Elisa

    Posté par Elisa, 06 mars 2010 à 10:39 | | Répondre
  • Tu es vraiment doué pour écrire les émotions que tu ressent, on a l'impression de les vivres.

    Futur écrivaine ?

    Posté par Zlgm, 06 mars 2010 à 10:52 | | Répondre
  • Si je réfléchis à mon cas ! je suis un peu de tout ça et en même temps en contradiction...
    besoins de stress pour arriver à faire les choses, faire les choses toujours au dernier moment, et pourtant, besoin d'anticiper, pour me rassurer.... c'est assez contradictoire non ?
    J'aime bien tes questionnements perpétuels et ta façon de les exprimer !......

    Posté par Cacahuète, 06 mars 2010 à 16:16 | | Répondre
  • Et moi, j'ai appris à accepter d'être en retard... Héhé

    Posté par LeJournaldeChrys, 06 mars 2010 à 17:56 | | Répondre
  • bon dimanche....

    ly

    xxxxxxx

    Posté par lady, 07 mars 2010 à 05:50 | | Répondre
  • Moi aussi je me retrouve assez dans tes mots... Parfois, je fais l'exerice suivant : alors que je me surprends à penser que j'ai eu une journée de merde, je me dis, bon, et maintenant, si je voyais le verre à moitié plein au lieu de le voir à moitié vide, et je fais mentalement la liste des trucs que j'ai fait/réussi/apprécié dans ma journée, mon mois, ma vie... Et ça me booste un peu le moral... Pas facile de devenir optimiste, quand on a le pessimisme dans les veines.

    Posté par cecilou71, 07 mars 2010 à 11:05 | | Répondre
  • Je comprends ce que tu ressens,tu n'es pas seule^^

    Posté par kelly elliott, 07 mars 2010 à 13:55 | | Répondre
  • Toujours repousser les contraintes pour ne faire que ce qui me plaît... C'est complètement ma devise...

    Posté par 3xrien, 07 mars 2010 à 16:08 | | Répondre
  • ...j'ai connu cela...j'ai changé et on y gagne en détente...moins de stresse et donc moins d'idées noires...mais cela demande beaucoup de concentration et d'organisation pour arriver à bien plannifier sa vie, les impératifs...

    Posté par dentellenoire, 08 mars 2010 à 15:24 | | Répondre
Nouveau commentaire